Articles, inspiration

Des nains sur des épaules de géants

ContentBox

En réponse à Sylvain Carle, qui s’interrogeait dans son article Alors, et après (et avant)? sur les causes du regain d’activité dans la dernière décennie dans le monde des startup technos.

Pour avoir également vécus ces différentes époques, je crois qu’on pourrait l’expliquer en disant que nous sommes des nains sur des épaules de géants.

Entre 1995 et 2005, c’était techniquement difficile de bâtir des applications. Quand on regarde l’histoire d’Amazon, on peut constater que c’était très compliqué à l’époque de bâtir le site Amazon (The everything store)

J’ai moi-même bâti un système de gestion de contenu (ContentBox – l’image est un aperçu de l’interface), un framework backend pour mon propre usage (ContentBox Blueprint), puis un genre de Zendesk (pour un client), tout ça sur-mesure. Maintenant, ce genre d’applications est gratuite ou presque et à des années lumières en terme de fonctionnalité. C’est d’ailleurs pourquoi je conseille toujours à mes clients d’adopter des solutions matures plutôt que de toujours refaire du sur-mesure.

De nos jours, plus besoin de réinventer la roue. Tout est déjà là : systèmes de gestions de contenu, frameworks tel que Ruby on Rails, GitHub, Heroku, Mandrill, AWS, Paypal, Square, etc.

Autrement dit, la productivité réelle est aujourd’hui décuplée et on peut maintenant créer de la valeur beaucoup plus facilement qu’avant. Assez de valeur pour que nos produits soient rentable. (Mon entreprise, fondé en 1999, était rentable. On a du vendre au moins 200k de licenses d’utilisation de ContentBox en 8 ans, pas si mal). Par contre, comme le soulignait Sylvain, les investisseurs n’étaient pas au rendez-vous à cette époque.

Si mon hypothèse est exacte, ça voudrait dire que le même phénomène s’est produit partout dans le monde. J’ignore si c’est le cas.