Articles
Laissez un commentaire

Comment forcer les entrepreneurs en construction à travailler efficacement (comme par magie)

Voici la solution la plus élégante, à mon humble avis :

Faire payer un droit d’entrave, ou un droit d’obstruction une voie, proportionnellement à l’importance de la rue, au nombre de voies entravé, et au nombre de jours.

##La grille tarifaire de ces droits d’entraver doit être le plus près possible des pertes financières causées par les ralentissements et des frais de gestion de la circulation à prévoir##

Chaque entrepreneur pourra donner un échéancier différent, mais qui sera naturellement optimal, les coûts pour lui étant inclus dans son calcul. De cette façon :

  • pas de cônes oranges posés inutilement ;

  • fort incitatifs à se coordonner, à faire les travaux rapidement, voir la nuit ;

  • le rapports coûts / bénéfices des entraves pour la société est intégré aux coûts

  • le plus bas soumissionnaire au sens traditionnel n’est pas nécessaire le vainqueur de l’appel d’offres, mais techniquement, il peut le rester, car le coût des entraves est intégré.

Aussi, cette solution nécessite simplement de vérifier le nombre de voies entravées, ce qui est peu sujet à l’interprétation.

Qu’en pensez-vous?

Commentez